Ouvrir la recherche
Actualité

Compte rendu de réunion – représentants parents d’élèves élus 13e

Mise à jour le 05/05/2020

Jérôme Coumet, Maire du 13e et Annick Olivier, conseillère de Paris déléguée aux affaires scolaires du 13e, ont échangé avec près de 100 parents d’élèves élus représentant l’ensemble des écoles du 13e lors d’une visioconférence pour aborder la réouverture très progressive des écoles et des interrogations qu’elle soulève.

Par soucis de transparence avec les parents, tous les sujets sources d’interrogations ont été abordés. Cependant, certaines informations sont encore susceptibles de changer en fonction de l’évolution de la crise sanitaire. L’ensemble des informations transmises aux parents traduit les éléments dont disposaient la Mairie à la date de la visioconférence.
Vous l’aurez compris, ce qui doit prévaloir reste l’impératif de sécurité sanitaire absolu qui impose de réduire le nombre d’élèves accueillis dans les écoles. Afin de s’assurer du protocole sanitaire, tous les élèves ne pourront pas rentrer à l’école en même temps. Il s’agira d’une réouverture très progressive des écoles.

1 - La réouverture des écoles est-elle prévue pour le lundi 11 mai ?

Non, le lundi 11 mai sera la date de pré-rentrée pour les enseignants. Plusieurs jours seront nécessaires pour préparer la configuration des écoles et finaliser le protocole de nettoyage. Le Rectorat vient de fixer l’accueil des premiers enfants au vendredi 14 mai.

2 - Je ne suis pas à l’aise à l’idée que mon ou mes enfant(s) rentrent à l’école, est-ce obligatoire ?

Non, ne seront accueillis dans les écoles que les enfants dont les parents le souhaitent.

Paris étant classé en zone rouge, l’accueil sera très progressif et le nombre d’enfants qui iront à l’école sera finalement très limité dans un premier temps.

3 - Tous les enfants des familles le souhaitant seront-ils accueillis dans les écoles ?

Il est impossible de le savoir pour l’instant. D’ici le 7 mai 2020, les familles seront contactées par les directrices et directeurs des écoles pour connaître les besoins.

La priorité absolue demeure la sécurité sanitaire des enfants avec une limitation d’effectifs avec un accueil par petits groupes (un maximum de 8 enfants en maternelles, 12 en élémentaires, peut-être encore moins au début, comme l’a annoncé le Rectorat). Afin de s’assurer du respect du protocole sanitaire, tous les élèves ne pourront pas rentrer à l’école en même temps. Dans ce cadre, certaines familles auront priorité pour envoyer leurs enfants dans les écoles, il s’agira d’un public dit prioritaire.

Le nombre de groupes d’enfants accueillis par école dépendra d’abord du nombre d’enseignants disponibles et présents physiquement.

Bien entendu, seront examinés aussi la présence du personnel municipal et les situations particulières liées aux bâtiments.

4 - Quelle est la liste des publics prioritaires ?

Toutes les écoles devront accueillir en priorité trois catégories de public scolaire :

- Les élèves en situation de fragilité scolaire ou de précarité sociale ;

- Les enfants de professionnels exerçant une activité indispensable à la gestion de la crise sanitaire et à la reprise progressive de l’activité.

- Les élèves de grande section, CP et CM2 ;

Les enfants déjà accueillis pendant la période de confinement dans les écoles de regroupement continueront d’être accueillis à plein temps, y compris les 11, 12 et 13 mai.

Les directrices et directeurs des écoles sont les mieux placés pour connaître les situations des familles dans les écoles et, notamment, les contraintes familiales, professionnelles et scolaires.

En fonction des places disponibles, les directeurs d’école informeront les familles sur la possibilité d’accueillir les enfants dès le 14 mai.

5 - Toutes les écoles du 13e seront-elles rouvertes ?

Il n’y aura pas de rentrée des classes généralisées dans les écoles même si nous tendons vers cet objectif. Cela se fera au cas par cas en fonction des moyens humains possibles dans les écoles (enseignants, agents de services, gardiens, etc.). S’il n’y a pas suffisamment de personnels enseignants, de personnels de service ou d’animation dans une école, elle ne pourra pas rouvrir.

6 – Quelles sont les contraintes de personnel à venir ?

Le manque de personnel au sein des écoles s’explique par un certain nombre de causes, parmi lesquelles :

La médecine préventive : un certain nombre de professionnels dits « à risque » sont mis à l’écart par la médecine préventive du travail et ne pourront pas reprendre leur activité à partir du 11 mai.

La garde d’enfants : de nombreux agents ont des enfants actuellement scolarisés en primaire. Or, la réouverture très progressive des écoles et des collèges, telle qu’annoncée par le Gouvernement sera une contrainte pour les professionnels qui n’auront pas de solution de garde alternative pour leurs enfants.

Renoncement : un certain nombre d’agents ne souhaitent pas reprendre leur activité dès le 11 mai et ont exprimé des inquiétudes liées à l’usage des transports en commun. En effet, beaucoup résident dans la petite couronne et redoutent le trajet domicile-travail.

7 - Quelles sont les mesures sanitaires qui seront appliquées pour protéger le personnel et les enfants accueillis ?

Les mesures respecteront un protocole sanitaire strict sur le modèle du dispositif déjà mise en place dans le cadre des écoles de regroupement permettant d’accueillir les enfants du personnel soignant ou des enfants des salariés des commerces alimentaires.

En outre, l’obligation du port du masque pour les professionnels lors du trajet domicile-travail et au sein des structures est déjà acté.

En matière d’entretien, les locaux seront nettoyés quotidiennement et un ensemble de bonnes pratiques seront généralisées, comme le lavage plusieurs fois par jour des poignées de porte.

Les précautions d’usage seront étendues à toutes les situations à risque : les groupes dans les écoles ne doivent pas se rencontrer ;

Les repas du midi devront être adaptés pour appliquer les gestes barrières, etc.

Afin de limiter les risques d’exposition, les parents ne pourront plus pénétrer dans les écoles maternelles.

Les entrées et sorties d’écoles seront également échelonnées.

Par ailleurs, il y a une spécificité dans le 13e, grâce au Fablab installé à la Mairie et au concours de l’École des Arts et Métiers : des visières transparentes seront fournis aux crèches et aux écoles maternelles. Car les enfants en bas âge ont davantage besoin de voir les visages des adultes.

8 - Quel mode de restauration scolaire est envisagé pour les repas du midi ?

Un repas chaud dans le respect des règles sanitaires.

9 - Quelle sera l’organisation de la semaine type ?

L’accueil se fera sur les temps scolaire et périscolaire classiques :

Temps scolaires

Lundi : 8h30 - 11h30 ; 13h30 - 16h30

Mardi : 8h30 - 11h30 ; 13h30 - 15h

Mercredi : 8h30 - 11h30

Jeudi : 8h30 - 11h30 ; 13h30 - 16h30

Vendredi : 8h30 - 11h30 ; 13h30 - 15h

Temps périscolaires

- Les Temps d’Activités Périscolaires (TAP) sont maintenus les mardis et vendredi de 15h à 16h30. L’intervention d’associations extérieures est interrompue au moins dans un premier temps.

- Les centres de loisirs sont maintenus les mercredis de 13h30 à 18h30.

- Les études surveillées de 16h30 à 18h seront également possibles.

NB : Les modalités d’entrées et de sorties d’écoles étant échelonnées, les horaires d’entrées et de sorties peuvent fluctuer.

10 - Mon enfant n’est pas accueilli dans son école, ou je ne souhaite pas l’y remettre, que se passe-t-il pour lui ?

Un suivi pédagogique sera assuré par les enseignants de l’Éducation nationale avec une continuité par l’enseignement à distance.

Le suivi pédagogique est organisé par l’Éducation nationale qui apportera des informations supplémentaires rapidement.

11 - Mon employeur me demande une attestation de garde de mon ou mes enfants à domicile, vers qui dois-je m’orienter ?

En cas de besoin d’une attestation de garde de mon ou mes enfants à domicile, c’est la directrice ou le directeur de l’école qui devra vous la fournir.

12 - Les centres de loisirs du mercredi après-midi resteront ils ouverts également ?

Pour les enfants accueillis dans les écoles, les centres de loisirs resteront ouverts le mercredi après-midi avec une stricte application des règles sanitaires.

13 - Pour les enfants en maternelle, les parents pourront-ils les accompagner dans leur classe ?

Afin d’éviter la multiplication des contacts et des flux de passages, les parents ne pourront pas rentrer dans les écoles.

Par ailleurs, les règles de distanciation spatiale s’appliquent naturellement autour de l’école également.

Pour favoriser l’application de ces règles et en fonction de la situation particulière des écoles, des parents d’élèves volontaires pourront piétonniser la rue aux horaires d’entrées et de sorties.

Plus globalement, les entrées et les sorties d’écoles seront échelonnées afin de réduire le flux d’enfants et de parents sur un même temps. Les consignes liées aux entrées et sorties d’écoles seront communiquées par les directrices et directeurs d’écoles.

14 - Mon enfant est porteur d’un handicap, un AESH sera-t-il présent à l’école ?

Les enfants porteurs d’un handicap font partie des publics prioritaires à accueillir dans les écoles, sous réserve de la présence d’EASH (personnel sous la responsabilité de l’Éducation nationale).

15 - Les colonies de vacances et les Centres de loisirs de cet été sont-ils maintenus ?

Il est encore trop tôt pour garantir le maintien des colonies de vacances de cet été. Cette décision dépendra de l’évolution du contexte sanitaire et de la capacité des centres d’accueils à répondre aux protocoles sanitaires.

En revanche, l’accueil en Centre de loisirs est d’ores et déjà prévu.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.