Ouvrir la recherche
Actualité

Les expositions dans les galeries du 13e

Mise à jour le 20/07/2021
Les galeries sont ouvertes pour notre plus grand plaisir !
Retrouvez toutes les expositions du moment dans le 13e :

Galerie Itinerrance (24 bd Jean Simon)

En attente du programme

Galerie Heloïse (37 rue Dunois)

- Ô jour lève toi, les atomes dansent d'Aurélien Lepage, jusqu'au 5 septembre
« La nature aime à se cacher.»
De prime abord, cette phrase énigmatique d’Héraclite semble bien peu s’appliquer à ma peinture, tant le végétal y est présent, vivace. Mais à y regarder de plus près, ces feuillages et ces ramures de peinture bruissent de murmures secrets, d’images dissimulées. D’autres feuillages apparaissent sous feuillages, d’autres peintures sous la peinture. Dans la langue originale du fragment d’Héraclite, le mot « nature » est désigné par le terme phusis : c’est la nature dans ce qu’elle a de jaillissant, de contradictoire, de mystérieux, apparaissant et s’enfouissant tour à tour.
J’aime l’idée qu’un tableau ne livre pas son sens dès les premiers instants où il est vu, ou plus précisément qu’il puisse offrir différents niveaux de profondeur. Comme dans un jardin, comme dans un tapis, les formes végétales dissimulent autant qu’elles révèlent, invitant à se perdre parmi les entrelacs et les ombres, afin, peut-être, de laisser peu à peu affleurer les voix inaudibles, celles de la nature, des saisons, du cosmos – autant de voix que nous ne prenons plus assez le temps d’écouter.

- Mr Rabbit's retrospective de Joseph Kurhajec, du 10 septembre au 3 octobre 2021
Joseph Kurhajec est un sculpteur américain né en 1938 dans le Wisconsin, d'origine slovaque, qui a passé son enfance dans un ranch d'un élevage de visons. Depuis quelques années, il dessine et sculpte des "Toys": jouets à roulettes réalisés avec des matériaux de récupération, mais il mêle aussi à sa pratique la peinture, le collage et l'articulation animée de ses figures…

Joseph Kurhajec se représente depuis quelques années avec la figure d'un lapin en pyjama, il rejoue sa vie d'artiste en se mettant en scène dans ses différentes périodes artistiques et en faisant dialoguer ses sculptures avec Mr Rabbit avec beaucoup d'humour. Ses variations de lapins parlent autant de sa vie quotidienne, que de l'actualité politique ou des fêtes culturelles. Joseph Khurhajec dit de ses oeuvres qu'elles racontent toutes une histoire "They all tell a story", ce qui n'est pas sans rappeler l'univers fantastique des Aventures d'Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll ou les oeuvres en série d'Andy Warhol car Joseph Kurhajec est un artiste extrêmement prolifique qui a réalisé plusieurs centaines de planches de dessins de ses lapins et Toys (jouets pour enfants) en parallèle de son travail de sculpteur. Il a édité un livre de coloriage avec des dessins de ses lapins. Cette exposition nous fait voyager dans le temps et dans l'univers de l'artiste, à travers les tribulations de Mr Rabbit !

Du jeudi au dimanche de 18h à 20h, et sur demande par téléphone.
[contact.galerieheloise puis gmail.com après le signe @]pbagnpg.tnyrevrurybvfr@tznvy.pbz[contact.galerieheloise puis gmail.com après le signe @]

Galerie Openbach (8-12 rue Jean Sébastien Bach)

EXPOSITION COLLECTIVE, du 8 au 19 septembre

Lors de la Résidence d'Été 2021, l'OpenBach Galerie devient un espace d'accueil de la création contemporaine pour 25 artistes ! Venez y découvrir à partir du 8 septembre les œuvres inédites produites durant ces 10 semaines.

Les artistes :
Miguel Amaral • Charlotte Begule • Chloé Burt • Arthur Deshayes • Claire Duplouy • Olivia Étienne • V. Figuières • Mathilde Foignet • Gaëtan Gautelier • Éva Gregorieff • Thomas Juilliot Decker • Élena Kolobanova • Caroline Labadie • Meriame Louattani • Célia M.Angèle Mouteau • Lucas Ngo • Mathilde Olivier • Florence Pinel • Estelle Randame-Nieux • Marilou Reus-Rosca • Carol Riu • Camille Schaeffer • Royal Scourge • Verena Thompson


Du 8 au 19 septembre de 14h à 19h - [contact puis openbach.fr après le signe @]pbagnpg@bcraonpu.se[contact puis openbach.fr après le signe @]

La galerie Mathgoth (34 rue Hélène Brion)

En attente du programme

Le Lavomatik

- Murs ouverts version #45 "in limbo", jusqu'au 31 juillet 2021
Exposition collective de street art

Du mercredi au samedi de 12h à 18h30 / 01 45 83 69 92 / [lelavomatikarturbain puis gmail.com après le signe @]yrynibzngvxnegheonva@tznvy.pbz[lelavomatikarturbain puis gmail.com après le signe @]

Le fil rouge (4 rue Wurtz)

En attente du programme

Du lundi au samedi de 16h à 19h ; réservation / 01 45 89 99 86 / [lespetitschantiers puis free.fr après le signe @]yrfcrgvgfpunagvref@serr.se[lespetitschantiers puis free.fr après le signe @]

La galerie Vincent Tiercin (32 bld du général d’armée Jean Simon)

- “Philippe Hérard & Bault”, jusqu'au 4 septembre 2021
Philippe Hérard et Bault se sont réunis pour un duo show mythique cet été à notre succursale malouine. Une rencontre riche en supports et techniques que nous avons l’honneur d’accueillir durant tout l’été à notre galerie, et qui viendra embellir encore plus la ville de Saint-Malo. Profitez de ce moment unique et ajoutez un arrêt complémentaire à votre itinéraire du 26 juin au 9 septembre, afin de découvrir l’exposition de Bault et Philippe Hérard qui réunit des œuvres sur carton, toile et des sculptures en assemblage de bois riches en détails et hautes en couleurs.

-
“SummerTime II”, jusqu'au 4 septembre 2021
Claude Blo Ricci, Olivia de Bona, Théo Lopez, Bénédicte Dussère, Paul Day Serty 31 & Timothée Li
L’été parisien sera haut en couleurs avec les oeuvres de Claude Blo Ricci, Olivia de Bona, Théo Lopez, Bénédicte Dussère, Paul Day Serty 31 & Timothée Li.
Une collection hors norme pour la deuxième édition de l’exposition SummerTime à la Galerie Vincent Tiercin de Paris. Jusqu'au 4 septembre 2021 venez prendre une bouffée d’air frais et multicouleur.

Le vendredi et le samedi de 11h30 à 19h30 (ou sur rdv) / [galerievincenttiercin puis gmail.com après le signe @]tnyrevrivapraggvrepva@tznvy.pbz[galerievincenttiercin puis gmail.com après le signe @]

Galerie Laurent Godin (36 bis, rue Eugène Oudiné)

Exposition Fleurs et Cocktails d'Alain Séchas
Jusqu'au 31 juillet 2021

Du mardi au samedi de 10h à 18h ou sur rendez-vous / [info puis laurentgodin.com après le signe @]vasb@ynheragtbqva.pbz[info puis laurentgodin.com après le signe @]

Bétonsalon (9 esplanade Pierre Vidal-Naquet)

- Le corps fait grève, jusqu'au 24 juillet 2021

Pour son exposition inaugurale à Bétonsalon, Émilie Renard invite Babi Badalov, Amie Barouh, Florian Fouché, Hedwig Houben.

- Des soleils encore verts, du 30 juillet au 1er août
Une expo­si­tion en mou­ve­ment avec : Léonore Camus-Govoroff, Louis Chaumier, Jérôme Girard, Ninon Hivert, Konstantinos Kyriakopoulos, Maïa Lacoustille, Lucille Leger, Masha Silchenko, Chloé Vanderstraeten

Des soleils encore verts est une expé­ri­men­ta­tion cura­to­riale pensée par le col­lec­tif Champs magné­ti­ques, convo­quant le tra­vail de neuf artis­tes diplômés de l’École natio­nale supé­rieure des Beaux-Arts de Paris et de l’École natio­nale supé­rieure des Arts Décoratifs. Son titre, emprunté au poème éponyme d’Andrée Chedid, ouvre à de nou­veaux ima­gi­nai­res : les artis­tes réunis s’inté­res­sent à ce qui pour­rait adve­nir, dans et hors du monde. L’expo­si­tion donne à voir des formes de résis­tan­ces et de spi­ri­tua­li­tés contem­po­rai­nes, rêve à des futurs alter­na­tifs. Elle regarde vers l’hori­zon, où se lèvent « des soleils à face insoup­çon­née », encore verts de tous les pos­si­bles.

Du mercredi au vendredi, de 11h à 19h, le samedi de 14h à 19h / [publics puis betonsalon.net après le signe @]choyvpf@orgbafnyba.arg[publics puis betonsalon.net après le signe @]

Yellow Cube Gallery (78, rue du Dessous des Berges)

Songe d'un paradis perdu
Jusqu'au 31 juillet 2021

"Les après-midi dans les patios de cette maison étaient la seule chose qui était vraiment restée gravée dans sa mémoire, […]."

À l’occasion de l'exposition “Songe d’un paradis perdu - une quête de la lumière”, le photographe colombien Luis Alejandro Cuellar-Varona nous plonge dans un voyage introspectif de l'Europe à l'Amérique Latine, à travers une série de 19 photographies. Dans la quête personnelle de son paradis perdu, logée à jamais dans ses souvenirs d’enfance. Plus précisément dans la lumière du patio de sa maison de Popayan. Il fait de la photographie son arme pour chasser la beauté, qu’il perçoit dans les petites choses du quotidien.

Cet accrochage, à la manière d’une porte dérobée, offre un chemin au spectateur vers la réflexion personnelle de l’artiste, et dévoile l’intime et l’inconscient de ses travaux artistiques. L. A. Cuellar met à disposition des regards, sa première véritable mise à nu à travers cette exposition, puisqu’il ne livre pas que ses clichés. Ses textes ainsi que des sons, viennent en renfort de l’image afin d’embrasser la complétude de ce voyage erratique à la recherche de son “âme”.

Cette invitation à pénétrer son paradis, crée un lien direct entre l'œil et l’objet, l’image et le cœur. Son univers devient le nôtre et nous glissons progressivement dans ce voyage d’entre deux mondes. Du liquide vaisselle de la cuisine d’un appartement parisien, aux plaines andines d’Amérique latine, ces lieux résonnent d’une aura familière.

Du lundi au samedi de 10h à 19h, dimanche de 14h à 19h
[yellowcubegallery puis gmail.com après le signe @]lryybjphortnyyrel@tznvy.pbz[yellowcubegallery puis gmail.com après le signe @] / 09 53 17 83 61

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations