Ville de Paris

Actualité

Journée nationale de la Résistance

Mise à jour le 19/05/2022
À Paris, depuis 2014, plus de 90 associations et institutions s'associent avec l’aide des pouvoirs publics pour organiser la Journée nationale de la Résistance. La Mairie du 13e et le Campus Arts et Métiers Paris accueillent du 23 au 31 mai les associations et institutions qui organisent et animent l’édition 2022 de la Journée nationale de la Résistance.
2022, année du 80e anniversaire de la montée en férocité et intensité de la répression (décret Nacht und Nebel – Nuit et Brouillard). Année où, après la conférence de Wannsee décidant la mise en œuvre de la « Solution finale », sont engagées avec la complicité de la police de l’État français dirigé par Pétain. Les rafles et persécutions antisémites alimenteront les sinistres trains de la mort.
Comité parisien de la Libération
Siège social : Musée de la Libération de Paris, Musée Général Leclerc, Musée Jean Moulin, 4 avenue du colonel Henri Rol-Tanguy 75014 Paris.
Administration : Musée de la Résistance nationale, Parc Vercors, 88 avenue Marx Dormoy, BP 135, 94501 Champigny-sur-Marne Cedex.

Pourquoi tous les 27 mai, la Journée nationale de la Résistance ?

Crédit photo : Mairie du 13e
Le 19 juillet 2013, la République française instaurait une Journée nationale de la Résistance le 27 mai de chaque année. Cette date correspond à la création du Conseil national de la Résistance, à sa première réunion sous la présidence de Jean Moulin, le 27 mai 1943, en pleine clandestinité, au 48 rue du Four dans le 6e arrondissement de Paris.
Cette volonté avait été formulée dès la Libération par la quasi-unanimité des organisations de la Résistance et de la déportation. Le 6 juillet 1949, de nombreuses personnalités représentatives de toutes les sensibilités des associations résistantes lançaient un « appel pour une grande Journée nationale de la Résistance […] analogue au 14 juillet, mais consacrée au souvenir de tout ce qu'a été la Résistance ».
La première célébration a eu lieu le 27 mai 2014 à l'Hôtel de Ville de Paris. Dès 2015, en accord avec la Mairie de la capitale et l'ensemble des maires d'arrondissement, il a été décidé que chaque année l'accueil de la JNR se déplacerait dans un arrondissement différent pour mieux évoquer la richesse de l'histoire résistante des quartiers de Paris et la diversité de toutes celles et tous ceux qui y ont participé.
Jean Moulin (1899 - 1943)
Compagnon de la Libération.
La première réunion du CNR se tiendra sous sa présidence le 27 mai 1943 au 48, rue du Four. Arrêté le 21 juin 1943 suite à une trahison, conduit au siège de la Gestapo à Lyon, torturé par Klaus Barbie, il sera assassiné le 8 juillet 1943.

Se souvenir, pourquoi ?

Citons la parole du poète et résistant Jean Marcenac :

« Événement majeur de notre histoire, la résistance n'est pas seulement l'affaire de ceux qui la vécurent, y participèrent, l'organisèrent.
Bien au-delà du souvenir, elle continue de génération en génération, à dispenser à tous son lucide enseignement. Cet événement majeur réclame un moment fort au cours duquel chacun puisse, non seulement l’honorer et le célébrer mais avant tout le comprendre ! Incessante pédagogie de l'espoir, la Résistance reste à l’œuvre dans la mémoire collective des français. Elle est une des forces profondes qui structure notre durée, proclame notre passion de la liberté et donne un sens véritable à notre héritage. »

Tourner le dos à l'esprit du CNR c'est tourner le dos au progrès

« Au volontariat qui fut le nôtre il y a plus de soixante-dix ans, doit succéder un nouveau volontariat au service des valeurs de la Résistance. Une société est en péril lorsque le tissu social se déchire, quand la fracture s'élargit entre "le peu" qui ont trop et "le reste" qui a peu, quand la désespérance frappe une large fraction de la population. Sans justice, sans égalité, sans solidarité, la démocratie devient un mot vide de sens. La remise en cause de ce qu'on appelle les acquis de la Résistance, notamment sur le plan social, constitue un recul historique qui tend à priver de son sens véritable le combat du peuple français pour sa libération. »
Robert Chambeiron
Résistant, secrétaire général adjoint du Conseil National de la Résistance.

Programme et déroulement JNR 2022

Lundi 23 mai

  • 18h : Rassemblement devant le 88, boulevard de l'Hôpital
    Hommage à l’écrivain Vercors (Jean Bruller), à l’imprimeur Claude Oudeville et aux résistants qui ont organisé l'édition clandestine du Silence de la mer en février 1942.
  • 18h45 : Rendez-vous place Pinel devant le café « La Halte »
    Lecture de textes et de poésies. Interprétation de chants de la Résistance par le chanteur Jacques Raulet, les choristes du « Choeur Effet Mer » et « L'Echo Râleurs ».

Vendredi 27 mai

  • 10h30 : Parc de Choisy
    - Inauguration du Village des Associations de la JNR 2022 ;
    - Fleurissement de la stèle en hommage aux tout-petits et enfants juifs déportés vers les camps d’extermination nazis de 1942 à 1944 ;
    - Halte devant la plaque en hommage à l'arbre de la Liberté planté en 1939 à l’occasion du 150e anniversaire de la Révolution française.
  • 11h15 : Rassemblement au Monument aux Morts du 13e
    Avec la participation de l'ensemble des élèves de saxophones du conservatoire du 13e.
  • 12h : Square René Le Gall (entrée Rue Berbier du Mets)
    Fleurissement de la plaque en hommage à René Le Gall, élu communiste du 13e, secrétaire général de la Fédération CGT du Bâtiment, fusillé à Clairvaux le 7 mars 1942.
  • 15h : Départ du bus pour les cérémonies officielles organisées Rue du Four, au Rond-Point des Champs-Elysées et à l’Arc de Triomphe.
  • 16h : Cérémonie 48 rue du Four 75006
    Accueil du Maire du 6e / Intervention du Comité Parisien de Libération au nom des Associations organisatrices / Allocution de Laurence Patrice, Maire Adjointe chargée de la mémoire et du monde combattant / Dépôt de gerbes / Hymnes par la Musique des Gardiens de la Paix
  • 17h30 : Départ pour le Monument dédié à Jean Moulin, cinq sculptures autour d'une stèle dans les Jardins des Champs-Élysées près du Rond-Point.
  • 18h30 : Ravivage de la Flamme sous l'Arc de Triomphe
  • 19h : Retour du bus au Parc de Choisy

Samedi 28 mai

  • 15h : Départ de la balade en Résistance dans le 13e
    Rendez-vous 166 avenue d’Italie à l’entrée du Jardin du Moulin de la Pointe.
    Inscription gratuite sur place. Durée 1h30. Parcours de 2 km.

Mardi 31 mai

L'École Nationale des Arts et Métiers accueille la JNR 2022 de 17h45 à 20h45.
Située au 151, boulevard de l'Hôpital - 75013 Paris
  • 17h45 : Minuit dans le siècle. Je m’appelle Jean Bruller écrit par Evelyne Loew autour du Silence de la mer de Vercors par des élèves de 3e du collège Gabriel Fauré en partenariat avec les Tréteaux de France.
  • 18h15 : « Ecrivains, ingénieurs, scientifiques, artistes, chercheurs, élèves des Grandes Ecoles, étudiantes et étudiants… Ces intellectuels qui s'engagent dans le combat pour la Liberté ».
    Rencontre animée par Guy Krivopissko, ancien conservateur du Musée de la Résistance Nationale (Champigny-sur-Marne) avec la participation de :
    - Henri Frier, ingénieur ENSAM, représentant la Société des Ingénieurs Arts et Métiers ;
    - Anne Simonin, chargée de recherche au CNRS, spécialiste des Editions de Minuit ;
    - Vladimir Trouplin , conservateur du Musée de l'Ordre de la Libération ;
    - Olivier de Roux, secrétaire de l’Union des Elèves d’Arts et Métiers.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations