Ville de Paris

Actualité

Exposition « CONFINÉ.E.S » de Qi TANG

Mise à jour le 25/05/2022
Du 31 mai au 10 juin, la Mairie du 13e vous propose l'exposition "CONFINÉ.E.S" dans la Galerie Bièvre.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Architecte scénographe chinoise, décoratrice de cinéma et de télévision, Qi Tang réside à Paris depuis presque quinze ans. Particulièrement sensible à la nature morte et au paysage, elle s’est mise à dessiner et peindre des objets du quotidien pendant les confinements successifs de l’année 2020. Ces pastels et aquarelles du quotidien sont exposées à la Mairie du 13e arrondissement du 31 mai au 10 juin 2022.

VERNISSAGE LE MARDI 31 MAI À 18H30

Confiné.e.s / Little Things

« Depuis 2020, pendant les confinements, les quarantaines, les couvre-feux et le reste, je fais un tour chaque jour dans mon petit appartement parisien de 22m2, du salon à la cuisine, de la cuisine aux toilettes, des toilettes au salon, en prenant chaque objet en main en me demandant : Qu’est-ce que je peux peindre aujourd’hui ?
Je suis obligée de regarder vers l’intérieur puisque l’extérieur n’existe plus, l’intérieur de mon appartement, l’intérieur de moi-même… Je "regarde" mon téléphone, je "regarde" un livre, je "regarde" un chou, je "regarde" un paquet de nouilles et je les dessine, sous une lumière jaune médiocre, en trois directions au-dessus de ma table qui laissent des ombres étranges.
Étonnamment, rien n’est simple, aucune "nature" n’est "morte" ! Il y a une géographie sur tout. Les nerfs du chou ressemblent à des ruisseaux entrant dans un fleuve ; le papier toilette démontre beaucoup de reliefs ; les trous des clés sont en forme de Mickey Mouse…
Pour une personne qui aime bien être seule, l’isolement semblait au début pur et plein, j’ai réalisé que je n’étais jamais aussi consciente de ma propre existence et en même temps je peux très bien ne pas exister pour nulle part et personne et les seuls signes de vie se postent sur les réseaux sociaux.
Le temps passe. Toute existence est devenue aussi évidente qu’abstraite, aussi pesante que légère, aussi silencieuse que bruyante, hors temps, hors espace, hors contexte, sous vide comme les objets sur un fond blanc…
Il y a certainement quelque chose de rassurant dans ces objets quotidiens. Que la normalité existe quand rien n’est normal. Que toute histoire mérite d’être racontée, que toute existence mérite d’être vue, que toute vie mérite d’être… »

Vernissage de l'exposition

Mairie du 13e

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations